Bienvenue sur mon blog, mélange de pages, de films et de voyages. Sans parler d'une pincée de magie!

Vous pourrez trouver mes avis sur mes lectures, les films et séries que j'ai vus et parfois même de choses qui m'ont marquées, tout simplement.

Vous trouverez sous ce texte un lien pour accéder à la liste des chroniques présentes sur mon blog, classées par ordre alphabétique du nom d'auteur.

Bonne exploration de mon monde, bonnes lectures si vous lisez et n'oubliez pas de sourire!

Daphné

Liste de chroniques

19 déc. 2016

[Cinéma n°2] Rogue One

Rogue One: A Star Wars Story

Réalisé par Gareth Edwards (II)
Film américain
Date de sortie en France: 14 décembre 2016
Durée: 2h14min
Avec: Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen

Synopsis:
Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d'individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l'impossible au péril de leur vie. Ils n'avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l'Etoile de la Mort, l'arme de destruction ultime de l'Empire.



Film vu le: 16 décembre 2016 (en 3D)
Langue: VF

Je n'ai jamais été une super grande fan de Star Wars, j'ai dû voir chaque film une fois seulement. Mais quand j'ai eu l'occasion d'aller le voir, je me suis dit que finalement, pourquoi pas? Et je n'ai pas été déçue. Cependant, j'ai trouvé qu'il mettait vachement de temps à démarrer, ce film. Mais une fois qu'on est enfin au cœur "du problème", on se laisse facilement porter par les événements.  Il va falloir que je revois les épisodes IV, V et VI parce qu'il y a des choses que je n'ai pas compris, par manque de références, ça fait tellement longtemps que je les ai regardés! Petit hic, je trouve que le personnage principal, Jyn Erso, jouée par Felicity Jones manque un tout petit peu de charisme et d'un côté humain. On a un peu l'impression qu'elle ne ressent aucune émotion, ça fait bizarre.
Quant à la 3D, elle n'apporte pas grand chose, ce qui est malheureusement le cas pour la plupart des films. Pour ne rien arranger, les lunettes prêtées par ce cinéma assombrissaient énormément l'image. On avait limite l'impression que le film se déroulait que pendant la nuit.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire