Travaux d'été

L'apparence de mon blog ayant récemment commencé à me sortir par les yeux, ma motivation à vous écrire mes chroniques a peu à peu baissé (et votre motivation à me lire aussi, par la même occasion, ce que je comprends parfaitement). Afin de ne pas finir par me couper totalement l'envie d'entretenir ce blog, j'ai décidé de faire une pause, le temps de lui faire subir un ravalement de façade complet et de vous offrir un blog tout beau, tout neuf et qui motive (presque) tout le monde!

Je serai donc de retour très bientôt pour de nouvelles aventures!

Daphné

lundi 23 janvier 2017

[Lecture n°12] "Le violon d'Hitler" - Igal Shamir

Le violon d'Hitler

Ecrit par Igal Shamir
Nombre de pages: 289
Editeur: Plon

Résumé:
France, 1940: Pourquoi Hitler a-t-il ordonné un soir, à l'issue d'un concert, l'exécution de Gustave Schultz? Violoniste enrôlé dans l'armée allemande, celui-ci aurait été détenteur d'un prodigieux secret qui aurait provoqué la rage du Führer.
Paris, de nos jours: Ancien agent israélien spécialisé dans la traque des criminels nazis, le violoniste Gal Knobel voit son passé le rattraper lorsqu'un mystérieux cardinal lui propose de découvrir ce qui a déclenché la colère d'Hitler. Un secret vieux de quatre siècle qui plongerait ses racines dans la Venise de la Renaissance. Effrayant et indicible, il pourrait faire vaciller l'histoire artistique et religieuse européenne.

Commencé le 10 janvier 2017
Terminé le 13 janvier 2017
Lu en: Français

En lisant le résumé du livre, à la bibliothèque, je me suis dit que ce livre avait tout pour me plaire: des personnages musiciens, un mystère et une enquête qui nous entraîne dans l'Histoire et à travers l'Europe. Sauf qu'il y a plusieurs choses qui ont fait que je n'ai finalement pas accroché.

Premièrement, l'intrigue. L'idée de base était bien et ça aurait pu donner une histoire vraiment chouette. Sauf que ça traîne en longueur et on a l'impression de ne jamais apprendre de nouvelles choses. Très honnêtement, j'avais l'impression que Gal découvrait toujours la même chose, peut-être à un détail près, et ça n'avançait pas. Je suis allée au bout de ce livre uniquement pour connaître le pourquoi du comment (ou le comment du pourquoi, c'est vous qui voyiez) et j'ai été carrément déçue. Ce n'était pas, pour moi, un secret à en faire vaciller l'histoire.

Deuxièmement, les personnages. Je n'ai jamais été aussi peu emballée par des personnages dans un livre. Gal Knobel est plat. Je n'ai pas franchement d'autre mot. Je l'ai trouvé tellement mou que dans ma tête il ressemblait à l'inspecteur Derrick (et autant vous dire que c'est pas une flèche). Pareil pour les autres personnages d'ailleurs. J'avais l'impression qu'ils n'avaient aucune émotion. 

Et enfin, le style d'écriture. Je ne sais pas si c'est le fait que le récit ait été écrit au présent ou simplement le style de l'auteur mais je n'ai vraiment pas aimé le style du tout. Comme pour les personnages, c'était plat. Ça manquait d'énergie et de quelque chose pour nous faire accrocher à l'histoire. Même quand l'auteur, violoniste lui-même, écrivait à propos de la musique. Etant musicienne moi-même, ça aurait du me parler, m'entraîner. Mais non.

Même si on sent que l'auteur a fait des recherches pour faire son intrigue et les étapes de l'enquête, j'ai trouvé que c'était quand même une bien pâle copie des livres de Dan Brown (oui, c'est pas facile de passer après Dan Brown, faut bien reconnaître). Il n'a pas su insuffler dans son livre la passion et les détails nécessaires. Dommage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire