Loutre de Bibliothèque, le retour!

C'est la rentrée! Et qui dit rentrée, dit retour du blog. Après un certain temps de travaux, me revoici avec un blog tout beau, tout neuf et (presque) terminé. Quelques petits détails vont probablement encore changer mais le plus gros est fait. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'y ai mis tout mon coeur, et j'espère vraiment que cette nouvelle version vous plaira!
Après de longues hésitations, j'ai laissé les anciens articles en l'état (par flemme, notamment) mais je fais de mon mieux pour que les nouveaux soient plus agréables à lire. Un formulaire de contact a également fait son apparition! Vous le trouverez dans la barre du menu. Je prévois aussi de mettre en place une newsletter bientôt.
Pour résumer: des changements, d'autres encore à venir et une jolie aventure pleine de lectures qui recommence!

Daphné

6 févr. 2017

[Lecture n°14] "Le Livre Perdu des Sortilèges" - Deborah Harkness

Le Livre Perdu des Sortilèges
(VO: A Discovery of Witches)

Ecrit par Deborah Harkness
Traduit de l'anglais (américain) par Pascal Loubet
Nombre de pages: 832

Résumé:
Diana Bishop a renoncé à un héritage un peu spécial depuis des années pour se concentrer sur sa carrière à Oxford. Jusqu'au jour où elle consulte l'Ashmole 782. Elle va aller attirer l'intérêt de nombreuses créatures, incluant le mystérieux Matthew Clermont. Bien malgré elle, Diana va se retrouver coincée au milieu de la tourmente.




Commencé le 27 janvier 2017
Terminé le 3 février 2017

Ce livre m'a été conseillé (et offert, merci Mathilde!) par une amie, m'assurant qu'il valait le coup. Me connaissant, un livre qui parle d'alchimie, de sorcières et de magie en général, je n'ai eu aucun mal à la croire. 

Et effectivement, j'ai beaucoup aimé, malgré un démarrage un peu long: d'accord, l'élément déclencheur, c'est à dire l'Ashmole 782, est présent dès les premières pages mais ça a pris beaucoup de temps avant que l'on voit clairement le pourquoi du comment et où l'histoire voulait en venir. J'ai eu l'impression que la petite première partie du livre se concentrait plus sur la relation de Diana avec le mystérieux Matthew Clermont avant que l'intrigue principale ne prenne enfin le dessus. Mais dans un sens, c'est bien aussi. Ça permet de découvrir un peu mieux les personnages principaux.

En parlant des personnages, j'ai étonnamment eu un peu de mal avec le personnage de Matthew au début. Le fait que la moindre phrase provoque "de la furie dans ses yeux" m'a un peu agacée. On peut être susceptible mais mec! faut apprendre à se détendre à un moment! J'ai quand même fini par m'y attacher, notamment grâce à la manière dont il agit avec Diana. Je les aime bien tout les deux, ils se complètent d'une certaine manière. D'ailleurs, je me pose une question sur le prénom de Matthew: s'il est français, né à une époque où les prénoms anglo-saxons étaient inexistants en France, pourquoi est-ce qu'il ne s'appelle pas Matthieu? Bon c'est qu'un détail mais ça me perturbe, puisqu'il se vante régulièrement d'être français. Mais bref, passons.
Quant à Diana, j'ai beaucoup aimé ce personnage, hyper intelligente, vive (enfin, quand elle veut parce qu'il y a quand même des choses qu'on voit venir avant elle) et carrément en pleine quête identitaire. Avec ses deux tantes sorcières, elle me faisait un peu penser à Sabrina la sorcière (oui, je sais c'est vieux!), celle qui avait un chat noir, Salem, qui parlait et deux tantes sorcières également. Mais là n'est pas le sujet!

D'une manière générale, j'ai beaucoup aimé ce livre parce qu'il était truffé de références réelles, que ce soit des références purement alchimiques ou historiques. Et vous savez sûrement à quel point j'aime les histoire fictive avec une base solide de réel. Ça apporte tellement plus de profondeur à l'histoire! Parce que oui, un manuscrit étiqueté "Ashmole 782" existe bien mais est aussi introuvable depuis des siècles. Je vous laisse lire ce billet le concernant sur le site de Deborah Harkness: L'Ashmole 782 et l'Alchimie. Et puis pendant qu'on y est, l'Aurora Consurgens, consulté par Diana au cours de l'histoire, existe aussi, j'ai vérifié.

En tout cas, j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Diana et Matthew!

11 commentaires:

  1. Je l'ai commencé il a deux mois il me semble, j'aimais ma lecture mais le début était beaucoup trop long et lent pour moi il faut que je me force un peu surtout que tu as eu le même ressenti que moi au début

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le début est carrément long. Mais il finit par vraiment se passer quelque chose et ça vaut le coup ;)

      Supprimer
  2. Ah, je suis contente d'être tombé sur ton avis !! :D

    Je l'ai dans ma PAL et compte bien l'en sortir... ça fait plaisir de lire un avis positif, et surtout d'être prévenue de la longueur du début.. ! ça m'évitera de le refermer trop rapidement ! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je suis contente que mon avis serve à quelqu'un! :D Franchement, oui le début est un peu long mais il vaut le coup! Alors fonce! ;)

      Supprimer
  3. Ha ta chronique me plait beaucoup. Je l'ai dans ma PAL depuis quelques jours et je pense bientôt le lire :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ton avis m'a perturbé. C'est un livre qui a un certain succès mais sans pouvoir expliquer pourquoi, je n'étais pas du tout tenté par cette lecture alors que j'adore les livres sur la magie. Tu es bien la première lectrice qui dévoile qu'il y a un côté historique ... ça donne un intérêt tout nouveau à ce livre x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté historique réside surtout dans les références (relativement nombreuses) à l'alchimie ou l'histoire en général tout au long du livre. Comme je l'ai dit, la plupart de ces références sont véridiques (pas toutes, évidemment) et c'est ce que j'aime dans un livre.
      Après, à toi de te faire ta propre opinion sur le livre, tu n'as rien à perdre ;)

      Supprimer
  5. Je suis assez intrigué par ce livre grave a ta chronique

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de le finir et j'ai beaucoup aimé ! Concernant le prénom de Matthew, il me semble qu'il y a un passage sur le faite que son vrai nom est bien Mathieu mais pour les anglais il l'a transformé en Matthew... Je dis ça mais je ne suis pas sûr à 100% :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait possible, j'avoue que je ne me souviens plus ^^

      Supprimer